Quel emprunteur êtes vous?

Après l’article sur les types de consommateurs, je voudrais aussi vous faire sur un autre aspect de vos décisions. Quel emprunteur êtes vous? A quelle hauteur êtes vous prêt à vous endetter?

Il y a des personnes qui sont prêtes à s’endetter jusqu’au maximum de leurs possibilités afin de pouvoir réaliser un projet ou de réaliser un achat. D’autres sont plus prudents et n’envisagent un niveau d’endettement qu’à hauteur de 39 ou maximum 30% .

Êtes vous capable de vous situer? Quel type d’emprunteur êtes vous? Quelle épargne de sécurité aimez vous laisser en cas de besoin?

Dans la suite de cet article, je vous propsoe mes réfléxions personnelles sur la question:

Quel emprunteur êtes vous? Vous vous endettez au maximum, ou vous étés précautionneuse?

S’il est bien d’être prudent et toujours garder une épargne de précaution, être trop prudent n’est pas toujours une bonne idée… Adultes, nous sommes aussi différents à ce niveau que lorsque nous étions enfants. Si vous allez au parc et vous regardez les enfants jouer, vous allez voir que à capacité physique égale, certains sont plus « casse coup » que d’autres qui prennent toujours des précautions pour s’assurer de ne pas se blesser…

Adultes, nous sommes pareil. certains sont prêts à s’endette au maximum autorisé par la banque, et d’autres attendent d’avoir un apport important, ou des revenus plus que suffisants, au cas où, on ne sait jamais. Les premiers justifient leur approches avec l’idée que « Agir c’est réussir ». les deuxièmes, sont plutôt défendeurs du principe « tout vient à point à qui sait attendre » et évitent le risque d’échec soigneusement.

Osez oui, mais pas sur un coup de tête

En terme d’endettement mon avis est différent en fonction de la raison de cet endettement.

S’il s’agit d’un achat plaisir, pour faire comme M. X ou pour avoir une voiture aussi belle que M.Y, mon avis c’est d’éviter ce genre de dépenses qui ne vont vous apporter satisfaction que très brièvement et vont anéantir votre capacité de financement.

En revanche, s’il s’agit d’un projet qui vous apportera des revenus, ou qui va augmenter voter patrimoine personnel, être trop prudent n’est pas à votre avantage; Attendre trop longtemps vous fera manquer des opportunités. de plus, en avançant dans l’âge on devient plus « fatigué » et satisfait de la situation actuelle.

Alors si vous avez un projet d’investissement locatif par exemple, à mon avis n’hésitez pas à surveiller les annonces et à en parler à votre banquier. De la même manière, si vous avez un projet de travaux pour améliorer le standing d’un bien, mieux le louer ou revendre, vous pouvez faire une simulation de prêt travaux grâce à l’outil propsoé par le partenaire commercial du blog, ou en parler directement à votre banquier.

En conclusion, si vous faites partie des « casse cou », avec l’âge vous pouvez apprendre à moins agir sur un coup de tête, en particulier s’il s’agit d’argent. Si vous êtes trop précautionniste, avec l’âge vous pouvez apprendre à agir et à décider plus facilement.

Quand est-ce que les travaux coûtent trop cher? Dans la vidéo ci dessous, trouvez 5 critères qui vous feront pencher pour limiter le budget de travaux, autres que la capacité de financement:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *