Un projet d’investir? Mesurez deux fois avant de couper!

Vous avez un projet d’investir? Vous avez une capacité de financement et votre banquier vous fait des yeux doux, prêt à soutenir votre projet?

Il faut se rappeler que fort malheureusement, la capacité d’investissement de la majorité des gens est bel et bien limitée. Cela veut dire que:

  • vous avez un nombre limité de choix à faire
  • une fois l’argent investi, le plus souvent vous allez avoir une dette à payer
  • compte tenu de l’importance de la décision, si vous vous trompez les conséquences vont être lourdes!
  • Dans la suite de cet article, j’aimerais m’expliquer- pourquoi une telle rabat joie?

    Vous avez un nombre limité de choix à faire

    Personnellement, j’ai souvent tendance à me rassurer en me disant que l’important c’est d’avancer, de faire, de trancher. Si on se trompe c’est rarement insurmontable, et je ferai sans doute mieux la prochain fois.

    Cependant, dans le domaine de l’investissement, ce n’est pas totalement vrai. En effet, le danger ( bien réel) est d’avoir des conséquences de plusieurs milliers d’euros à supporter- en terme de perte directe, ou de manque à gagner.

    Pire encore, une fois la décision prise, si vous vous trompez, cela plombera votre capacité de financement pour de longues années à venir- et limitera es projets futurs. Voilà pourquoi, même si théoriquement je suis pour l’action habituellement, dans le domaine de l’investissement je crois que le meilleur conseil est de mesurer (au moins) deux fois avant de occuper!

    Une fois l’argent investi, le plus souvent vous allez avoir une dette à payer

    Voilà pourquoi il peut être dangereux de se baser sur le moment le plus fort en terme de revenus. Cela rejoint mon dernier article, sur les investissements locatifs visant la défiscalisation. Souvent très coûteux, ces investissements deviennent souvent trop lourds à supporter au moment de la retraite et les gens décident de revendre- souvent à perte. Pourquoi à? Parce qu’ils ont acheté un bien immobilier neuf au prix haut et ils le revendent sous la contrainte de l’urgence au bout de quelques années alors que le bien a perdu le prix haut du neuf et ils n’ont pas remboursé grand chose du crédit souscrit…

    Compte tenu de l’importance de la décision, si vous vous trompez les conséquences vont être lourdes!

    Comme je l’a mentionné plus haut les conséquences vont être lourde en terme de pertes éventuelles d’argent mais aussi manque à gagner et surtout – votre banquier ne vous fera plus les yeux doux si vous lui parlez d’un projet futurs, aussi intéressant en terme de potentiel soit-il!

    Il ne s’agit bien sur pas d’être terrorisé et immobilisé de peur devant un projet d’investissement. Cependant, il faut envisager différents scenarii avant de vous lancer et s’assurer que au pire, vous ne gagnerez rien.

    J’espère que vous avez trouvé cet article intéressant? Dans tous les cas, merci de lire le blog et à très bientôt!

    Quand est-ce que les travaux coûtent trop cher? Dans la vidéo ci dessous, trouvez 5 critères qui vous feront pencher pour limiter le budget de travaux, autres que la capacité de financement:

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *