Êtes vous prêt à faire une rénovation?

Vous êtes nombreux à dire qu’au printemps vous prévoyez une rénovation. Mais entre dire que dans quelques mois on va peut être faire une rénovation et la faire réellement, il y a un long chemin à faire.
En effet, de nombreuses personnes annoncent avoir l’intention de faire des travaux, vont jusqu’à demander des devis, et ensuite ils reportent la rénovation pour dans un mois, puis deux puis l’année prochaine…
A quoi est dû ce phéomène et comment savoir si vous allez vous retrouver des na cas de figure? Mon avis dans la suite de l’article:

Les trois raisons les plus fréquentes pour qu’un chantier de rénovation de maison ou d’appartement ne se réalise pas sont:

  • le manque d’envie de supporter les inconvénients de chantier
  • une mauvaise information sur le prix de la rénovation
  • la banque ne suit pas et ne vous accorde pas le prêt travaux
  • Envie de travaux ou intention réelle?

    Quand on a envie de travaux, on a rarement envie des inconvénients d’un chantier, en particulier d’un chantier dans une maison ou un appartement habité. Clairement, l’envie est plutôt centrée sur le produit fini- profiter d’un intérieur en parfait état et décoré avec soin.

    La différence est entre les personnes qui ont tellement envie du résultat qu’ils sont prêts à supporter le chantier et le coût pour y arriver… Et les autres qui vont se trouver une excuse pour attendre un an de plus.

    La différence entre la réalité qu’on imagine et les offres pour travaux

    Le deuxième moment clef qui fait basculer une intention de travaux en un projet rapporté pour dans un an ou deux, c’est la différence entre le prix des travaux imaginé et le prix des travaux réel. Dans ce cas de figure, le cap difficile à passer c’est le moment de recevoir les devis des entreprises. Si vous vous surprenez à envisager soudainement des options comme « faire soi même les travaux » , « n’en faire que la moitié » etc, sans doute la réalité est que les devis que vous avez reçu sont trop chers.

    Assurez vous d’avoir reçu des offres valables. Pour cela, comparez trois devis pour chaque corps de métier. Comparez les offres en détail, pas seulement le montant final annoncé! Et puis, si c’est trop cher peut être en effet la meilleure solution serait d’attendre un peu!

    La douche froide du banquier

    Un moment redouté et redoutable. Un banquier qui ne suit pas peut avoir raison. Quelle est votre situation actuelle? Avez vous d’autres prêts (prêt personnel de consommation, prêt de voiture, prêt immobilier etc).

    Si vous avez déjà une série de prêt, dont le remboursement dépasse 33 à 35 % de vos revenus, il est fort probable que le banquier ne vous accorde pas de prêt travaux. Dans une situation similaire, vous avez trois options à envisager:

  • attendre serait une option raisonnée si votre niveau d’endettement est proche du maximum. renoncez donc aux travaux
  • essayer de voir un courtier qui peut essayer de trouver un banquier plus ouvert sur la question, ou de réduire le taux de prêt
  • tenter une solution de regroupement de crédits qui dans la majorité des cas va rallonger la durée de remboursement mais réduire les mensualités
  • Sachez que tout prêt souscrit doit être remboursé et dépasser le seul d’endettement conseillé est dangereux. Vous n’êtes jamais à l’abri d’un imprévu, et il faut toujours avoir une marge de manœuvre en cas de baisse de revenus imprévue par exemple.

    J’espère que vous avez trouvé cet article intéressant et qu’il vous a apporté des informations utiles. En tous cas merci de lire le blog!

    Quand est-ce que les travaux coûtent trop cher? Dans la vidéo ci dessous, trouvez 5 critères qui vous feront pencher pour limiter le budget de travaux, autres que la capacité de financement:
    Comparez les taux de prêt travaux
    Comparez les taux de différents organismes de financement pour trouver le financement le moins cher pour vos travaux! (service propsoé par le partenaire commercial du blog)
    Partagez cet article... Email this to someone
    email
    Share on Facebook
    Facebook
    Share on LinkedIn
    Linkedin
    Share on Google+
    Google+
    Tweet about this on Twitter
    Twitter

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *