Baisse de revenus? Baisse de dépenses!

Pour moi une baisse de revenus devrait signifier une baisse automatique des dépenses. Emprunter pour maintenir un train de vie au dessus des moyens du moment est dangereux.

Pourtant, je suis quelqu’un qui essaie de toujours voir tout du bon côté. Alors, quand il m’arrive une baisse de revenu, je me dis toujours que cela ne durera pas, que dans deux semaines tout revendra à la normale, que la baisse est due aux vacances d’été, aux fêtes de fin d’année, aux vacances scolaires, à la pluie ou à je ne sais quoi.
Malheureusement pourtant parfois une baisse de revenu n’est de si courte durée et peut s’installer pendant des semaines, voir des mois. J’ai donc appris qu’il est prudent de réagir vite à une baisse de revenu. Baisse de revenu= baisse de dépenses! Baisse de revenu = tout faire pour éviter un crédit conso ou un découvert tant qu’on ne sait pas dans quel sens va aller la courbe… Et malheureusement, une hausse de revenus, ne veut pas dire hausse automatique de standing. Hausse de revenus, cela veut dire petite hausse de dopamine, bonne mine et sourire, mais aussi- au lieu de dépenser faire quelques économies pour quand cela sera nécessaire.

Le crédit conso n’est pas une solution miracle

notre amour propre peut nous pousser à faire un petit crédit conso pour pouvoir continuer à vivre comme avant la baisse de revenus. Notre optimisme nous dit que dans un mois quand ça ira mieux, on le remboursera et tout sera oublié.
Et si on avait tord? Si ce crédit conso était le début d’une spirale qui nous fait glisser vers les fins de mois dans le rouge? Personnellement, je suis d’avis que le crédit doit accompagner les beaux jours, pas les jours difficiles!

Pourquoi le crédit devrait accompagner les beaux jours et non les jours difficiles?

Ceci est un avis personnel. D’après moi un crédit c’est un outil magnifique qui devrait accompagner tout un chacun dans les projets personnels et professionnels et faciliter leur réalisation. Un crédit ne devrait pas être considéré comme une roue de secours en temps de difficulté. On ne sait jamais ce que la vie nous garde derrière le virage, et une difficulté peut en cacher une autre. Mon avis personnel est que les économies personnelles devraient permettre de surmonter ces imprévus, sans recours au crédit à la consommation. Dans certains cas il faudra revoir son niveau de vie à l abaisse, faire des efforts pour réduire les dépenses… Mais cela permettra de garder la capité de financement intacte pour les beaux jours quand vous allez pouvoir envisager des projets.

 

Une fois le niveau de revenus remonté à son niveau d’origine, je suis d’avis qu’il serait intéressant de chercher des solutions pour investir et/ ou économiser. Un investissement locatif peut alors justifier un prêt travaux pour remettre le logement en état et aux normes et bien le louer.

Une fois de plus, il ne s’agit là que d’un avis personnel. Quel est vôtre avis?

J’espère que vous avez trouvé cet article informatif. Merci de lire ce blog.

Quand est-ce que les travaux coûtent trop cher? Dans la vidéo ci dessous, trouvez 5 critères qui vous feront pencher pour limiter le budget de travaux, autres que la capacité de financement:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *